On en parle en février :

La Saint-Valentin

La Saint-Valentin, ou fête des amoureux est célébrée chaque année le 14 février. Cette tradition dont l’origine remonterait à l’antiquité et aux saints romains, n’en demeure pas moins entourée de légendes. Elle donne aujourd’hui lieu à un échange mutuel de preuves d’amour et de cadeaux célébrant le romantisme partout dans le monde.

saint-valentin

Dans de nombreux pays, dont la France, les couples fêtent chaque hiver la Saint-Valentin, la fête de l’amour et de l’amitié.

Son origine reste encore mystérieuse. Elle pourrait provenir de l’Antiquité, période durant laquelle le mois de février était traditionnellement associé à l’amour et à la fertilité. Ainsi, dans le calendrier de l’Athènes antique, la période était le mois de Gamélion, dévolue au mariage sacré entre Zeus et Héra.

Chez les Romains, le 15 février consacrait le festival de Lupercus, Dieu de la fertilité. Il était de coutume que les prêtres sacrifient des chèvres, puis courent à moitié nus dans les rues, touchant les passants avec des morceaux de peau de chèvre dans la main. Les jeunes femmes s’en approchaient volontiers pour ainsi être plus fécondes.

Au moins 3 saints différents, tous martyres, sont nommés pour la Saint-Valentin. Leur fête fut fixée au 14 février selon un décret pris par le pape Gelase Ier en 498 essentiellement pour substituer à ces fêtes païennes une célébration chrétienne.

Différentes légendes parlent de la Saint-Valentin. L’une d’entre elles évoque une loi promulguée par l’Empereur Claude II le Gothique, promulguée en 200, qui interdisait aux jeunes hommes de se marier, car, disait-on, ils faisaient ainsi de meilleurs soldats. Un prêtre nommé Valentin désobéit à cette loi et maria en secret des jeunes couples. Il fut mis à mort et aurait écrit une dernière lettre à sa fille, un prétexte repris aujourd’hui pour cette fête et sa tradition des cartes échangées.

Le lien entre la Saint-Valentin et la fête des amoureux ne s’est fait que plus tard. On retrouve une première référence à cette connotation pendant la période du Moyen-âge et plus précisément au XIVème siècle en Angleterre où, disait-on, il était alors courant que les amoureux s’échangent des billets doux appelés « les valentins ».
À la même époque, le poète anglais Othon de Grandson, fit connaître cette coutume à l’ensemble du monde latin. On pense que c’est véritablement en 1496 qu’aurait été officialisée cette fête.

Une croyance restée longtemps populaire disait aussi que le 14 février était le jour où les oiseaux s’accouplaient, à l’approche du printemps. Shakespeare en fait en tout cas mention dans son œuvre.

Aujourd’hui, la fête est surtout vue comme une façon de dire « je t’aime ». Les coutumes et les symboles ont évolué. Elle connaît, depuis les années 80, un véritable développement commercial.
Pour les Français, la Saint-Valentin représente la 3ème occasion dans l’année pour acheter et offrir un cadeau. Certains rituels comme les fleurs, les chocolats, les cartes ou les poèmes sont les principaux présents offerts par les couples qui profitent également de l’occasion pour dîner au restaurant ou s’offrir un repas aux chandelles en tête à tête.

Pour les Américains et les Canadiens, la Saint-Valentin est devenue, par extension, la fête de l’amitié pour laquelle des millions d’enfants, dès le plus jeune âge, envoient des cartes à leurs « valentines » ou s’offrent des petits gâteaux nappés de glaçages.
Également célébrée dans les pays asiatiques, la Saint-Valentin revêt un caractère d’obligation pour beaucoup de femmes japonaises en entreprises qui doivent offrir des chocolats à tous leurs collègues masculins.

 

 

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Google +
Partager par e-mail

 

 

calendrishop.com  ©  2010  -   - Tous droits réservés