On en parle en août :

La journée mondiale du blog

Opinions publiques, informations, photos…Le blog s’approprie tous les domaines et touche un public de plus en plus vaste. Devenu un véritable phénomène de société, le blog permet de sortir de l’anonymat et de s’improviser journaliste, dessinateur ou photographe. Témoin de ce succès, le blog a même, depuis 2005, sa journée mondiale. Le 31 août, la blogosphère sera en fête !

Initiée par l’Israélien Nir Offir, la Journée mondiale du blog part d’une idée simple qui a fait son chemin : chaque participant poste sur son blog des messages recommandant 5 nouveaux blogs qui à leur tour font la promotion des 5 autres.
Cette journée mondiale du blog qui connaît chaque année plus de succès illustre un phénomène de société apparu dès les débuts d’Internet dans les années 90.

Le blog, contraction linguistique de l’anglais « web » et « log », ou carnet de bord sur le Net, est un outil d’expression multiple principalement destiné à des fins d’autoreprésentation.
Apparu pour la première fois au Canada en 1995 avec la publication des premiers journaux personnels sur Internet, le blog a d’abord été cantonné au journal intime avant de se révéler être un véritable outil de communication et de marketing qui a su séduire autant les particuliers, que les entreprises et les politiciens ou les associations.

blog

Affects, opinions publiques, idées, connaissances et informations… le blog est d’abord un moyen de définir son identité. Tout à la fois personnel et collectif, gratuit ou à visée professionnelle, amateur ou professionnel, son spectre est très large : on compte des blogs d’information, des blogs événementiels, des blogs d’entreprise ou encore des blogs pédagogiques sous différentes formes : bdblogs, vidéoblogs ou encore audioblogs.
Mis en ligne sur Internet, le blog se présente sous l’aspect d’une page web avec des données (textes, photos, dessins, images ou vidéos) et des liens hypertextes. Il sert à diffuser de l’information et parfois entamer un dialogue puisque, la plupart du temps, les internautes peuvent y laisser des commentaires.

Technorati, le moteur de recherche de la blogosphère, recense aujourd’hui 100 millions de blogs en activité. Près de 120 000 sont créés quotidiennement partout dans le monde et 9 millions d’internautes français consulteraient au moins une fois un blog tous les mois. D’abord cantonnés à un public jeune, une enquête Médiamétrie confirme en effet que 82% des bloggers ont moins de 24 ans, les blogs ont de plus en plus tendance à conquérir les plus âgés.

Il faut dire que les avantages du blog sont nombreux. Simple et rapide à mettre en ligne, il est inutile d’être informaticien pour en ouvrir un. Il suffit en effet d’un hébergeur et d’une adresse d’accès. Simple d’utilisation, le blog est également peu coûteux, rentable et efficace, grâce au référencement. Capable d’apporter une masse d’informations qu’il centralise, le blog permet de gagner du temps, de l’argent et de l’espace.
Concurrençant les médias traditionnels, le blog a su occuper un terrain de plus en plus critiqué et apporte une information moins uniformisée en créant un nouveau genre à la frontière entre publication et interaction.
Véritable tremplin d’idées, il a permis à de nombreuses personnes de se faire connaître ou de présenter au grand jour un talent, une idée ou un projet. Un chanteur qui pu enregistrer son disque, un écrivain dont le livre a pu être publié ou un entrepreneur dont l’activité a émergé… autant de « contes de fées » rendus possible grâce aux blogs et qui, sans cette sphère publique, seraient sans doute restés dans l’ombre.
Les professionnels ont pu, grâce au blog, obtenir du feedback en générant du trafic régulier vers leur site, véritable vitrine de leur savoir-faire ou de leur entreprise par exemple. En créant des communautés virtuelles, les bloggers se retrouvent même entre passionnés et l’information s’échange, rebondit, s’échange…

Les blogs ont toutefois leurs limites. Du fait de son caractère informel, puisque le blog n’est pas un canal de publication « officiel », l’anarchie peut vite succéder à un ordre apparent. L’ensemble de la blogosphère croule en effet sous une masse d’informations difficilement vérifiables, souvent non sourcées et qui peut au final se contredire engendrant un risque réel de désinformation.
Une multitude de blogs naissent chaque jour partout dans le monde, mais combien persistent dans la durée ? Il est en effet simple d’ouvrir un blog, mais l’alimenter régulièrement afin d’en faire un outil efficace et attrayant demande du temps et des efforts. Sur la centaine de millions de blogs répertoriés sur la toile, nombreux manquent de visibilité.
D’autres problématiques peuvent surgir. Les contenus de certains sites peuvent être violents, voire haineux, tout comme les commentaires susceptibles d’être laissés par certains internautes. Dérives racistes, diffamatoires ou calomnieuses sont possibles. Or la censure y est difficilement applicable, comme sur l’ensemble de la toile.

Alors, effet de mode ou véritable outil destiné à perdurer, le blog n’en est pas moins devenu une nouvelle voie d’information, moins traditionnelle, mais moins sûre. Rares sont ceux qui ont pourtant aujourd’hui choisi de s’en passer !

 

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Google +
Partager par e-mail

 

 

calendrishop.com  ©  2010  -   - Tous droits réservés